Otite bactérienne

Sommaire

Bien que la plupart des otites soient virales (dues à un virus), elles peuvent aussi parfois être d'origine bactérienne. Les otites bactériennes ne représentent en réalité que 10 % des infections entraînant une otite moyenne aiguë.

Les bactéries le plus souvent impliquées dans les otites bactériennes sont l'Haemophilus influenzae (dans 50 % des cas chez les enfants entre 6 et 36 mois), un pneumocoque (dans 40 % des cas), les Mycoplasma pneumoniae, Streptococcus pneumoniae (streptocoque) et Staphylococcus aureus (staphylocoque doré).

À noter : la vaccination contre l'Haemophilus influenzae et le pneumocoque (entre autres) est obligatoire pour les nourrissons. Aucune sanction n'est prévue pour les parents d'un enfant non-vacciné, mais celui-ci ne sera pas admis en collectivité. Les contrôles des carnets de santé ont débuté le 1er juin 2018. Le maintien de l'enfant en collectivité est désormais subordonné à la justification chaque année de la réalisation des vaccinations obligatoires (décret n° 2019-137 du 26 février 2019, venu compléter l'article R. 3111-8 du Code de la santé publique). 

Origines des otites bactériennes

Sur le même principe que les otites grippales, les bactéries à l'origine des otites bactériennes vont remonter le long de la trompe auditive (qui est plus courte chez les enfants de moins de 5 ans) à l'occasion d'une angine bactérienne ou d’une rhino-pharyngite.

Le fait que les enfants en bas âge ne sachent pas se moucher les amène à renifler et à accumuler les microbes dans les fosses nasales. Les bactéries vont ensuite remonter dans la trompe d'Eustache. Si elles migrent alors jusqu’à l’oreille moyenne, elles peuvent engendrer une infection si la trompe auditive se bouche. L'oreille moyenne est un endroit idéal pour les bactéries qui stagnent et se développent.

Important : il n'est pas rare que les otites bactériennes viennent s’associer à une infection virale et provoquent une surinfection bactérienne.

Otite bactérienne : quels symptômes ?

En cas d'otite bactérienne, les symptômes seront beaucoup plus marqués qu'en cas d'otite virale. On pourra notamment observer :

  • une forte fièvre ;
  • des douleurs auriculaires extrêmement intenses ;
  • un tympan purulent : le pus exerce une pression sur le tympan (c'est ce qui engendre la douleur) et peut aller jusqu'à le percer ;
  • une atteinte généralement bilatérale (les deux oreilles sont touchées).

Comment traiter les otites bactériennes ?

Le traitement des otites bactériennes repose essentiellement sur l'administration :

  • d'antipyrétiques, pour faire tomber la fièvre ;
  • de paracétamol, pour calmer les douleurs ;
  • d'antibiotiques :
    • chez les moins de 2 ans ;
    • chez les plus de 2 ans, si l'otite n'a pas spontanément régressé au bout de 48 heures.

Ces médicaments contre l'otite sont généralement efficaces et ils soulagent les enfants en 2 ou 3 jours. En principe, un écoulement de pus s'effectue naturellement.

Toutefois, il arrive parfois, en cas de résistance aux antibiotiques, que du liquide reste dans l’oreille pendant plusieurs semaines. Dans ce cas, il est indispensable de consulter un médecin ou un ORL rapidement pour éviter tout risque de perte d'audition. Il faudra alors procéder à une paracentèse : une incision du tympan qui permet l'écoulement du pus hors de l’oreille et qui va donc soulager le tympan et calmer instantanément les douleurs.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'otite

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides